organisation

Comment fixer et atteindre ses objectifs ?

C’est le grand moment de l’année où tout le monde parle rétrospective, bilan et préparation de l’année 2022. A force de voir ça partout, ça pourrait presque causer des sueurs froides aux allergiques de l’organisation !

Pas de panique, tu peux tout à fait poursuivre sans planification particulière… MAIS… on ne va se mentir : se fixer des objectifs et établir des priorités sont un moyen d’augmenter ses chances d’atteindre son but.

Par exemple, si ton grand objectif 2022 est d’organiser une retraite bien être, tu ne vas pas t’y prendre 10 jours avant. Tu devrais planifier des sous objectifs et des actions pour que ton projet soit mené à bien.

Alors quelque soit tes objectifs de l’année à venir, rien ne vaut un bon plan d’actions !

Définir ses objectifs

Tu peux choisir de te fixer un gros objectif ou plusieurs. Je te conseillerai cependant de ne pas dépasser 3 objectifs pour ton année.

Prends ton carnet ou ton espace Notion et c’est parti pour écrire tes objectifs annuels.

Un objectif doit être SMART :

  • Spécifique : il doit être adapté à ta situation, tes besoins et tes contraintes…
  • Mesurable : tu dois pouvoir objectivement dire s’il est atteint ou non
  • Ambitieux : il doit te permettre de te dépasser, représenter un challenge
  • Réaliste : mais il doit être réaliste. On vise la lune, mais commencer par les étoiles, c’est peut être plus réaliste 😉
  • Temporellement défini : tu dois lui donner une échéance précise. Pour reprendre l’exemple de l’organisation d’une retraite bien être, ça peut être la date de commencement.

Par exemple « vivre de mon activité » n’est pas un objectif. En revanche, « je veux gagner 36000€ de CA annuel» en est un.

Une fois tes/ton objectif(s) défini(s), c’est le moment de passer à la planification !

Séparer ses objectifs

Maintenant que tu as fixé ton objectif annuel, il va devenir plus simple de le séparer en petits objectifs pour t’organiser et le rendre atteignable.

« Gagner 36000€ CA annuel » va devenir « gagner 3000€ CA mensuel ». C’est tout de suite plus réaliste !

L’idée de ramener un gros objectif annuel sur le mois ou voir même la semaine est de le rendre plus facilement atteignable.

Faire ton plan d’actions

Maintenant que tu as ton/tes objectifs annuels ramenés sur des petits objectifs mensuels, il va falloir que tu les analyses :  ok, tu veux gagner 3000€ CA/mois, mais, qu’est ce que ça représente en termes de clients ? En termes de temps ?

Maintenant, il faut passer à l’action ! Quelles actions vas-tu mettre en place pour atteindre chaque étape de ton objectif ? Que te manque-t-il pour y arriver ? Qu’est ce que tu peux faire pour remédier au manque ?

Maintenant que tu as ton plan d’actions, il va falloir le planifier !

La planification de tes objectifs

Toutes les petites étapes que tu as obtenu en découpant tes objectifs doivent maintenant trouver leur place dans ton calendrier.

Tu peux planifier sur l’année ou par trimestre si cela te semble plus adapté à ta situation. L’avantage de la planification trimestrielle c’est de pouvoir ajuster en cours de route si la stratégie adoptée ne porte pas ses fruits. De plus, il est facile de s’éparpiller, de se démotiver, de changer d’avis…

3 mois, c’est le temps qu’il faut pour voir si quelque chose fonctionne ou non, qu’il nous plait vraiment ou pas, qu’il faut l’approfondir, le réajuster ou tout simplement l’abandonner.

Tu vas noter sur ton calendrier les dates importantes par rapport à ton objectif ainsi que la liste des tâches à accomplir pour atteindre ton objectif. Chaque tâche doit avoir sa place dans ton agenda.

Pense à garder une trace écrite de ton avancement, même si ça ne correspond pas à ton objectif. Cela permet de prendre du recul même si les résultats sont fluctuants. On peut décrocher 3 clients en une semaine, et plus rien pendant 3 semaines. C’est ok, on relativise.

Comment rester motivée toute l’année ?

Ben oui, c’est bien mignon tout ça, on a un bel espace Notion (ou un joli carnet bien stabiloté), mais on garde comment la motivation ?

  • On cultive son mindset dans un premier temps : on voit le verre à moitié plein (voir même plein !), on a confiance en soi et en ses offres, on pratique la visualisation. Bref, on élimine le négatif autour de nous !
  • On fait preuve de bienveillance envers soi-même : on a tous des coups de mou, des jours moins bien, un truc perso qui peut nous prendre la tête. Mon conseil : accepter ce moment, s’occuper de ce qui nous prend la tête (ce n’est pas en regardant ton planning edito qu’il va se régler 😊 ), prendre un temps (un jour!) pour soi. Je suis contre ce phénomène de présentéisme, alors si t’as pas la pêche, laisse tomber pour aujourd’hui, ça ira mieux demain !
  • Se faire coacher aide aussi à garder sa motivation : le fait de devoir rendre des comptes à quelqu’un, avoir une stratégie pour atteindre ses objectifs et évidemment ne pas rester seule face à ses questionnements et ses doutes vont aider à garder la motivation quasi intacte.

Si tu souhaites aller plus loin, et tout déchirer dans ton activité, je t’invite à réserver ton appel découverte pour en discuter !

Tu veux booster ton business?!

Télécharge ton guide offert pour avoir la méthode pas à pas qui te permettra de développer ton activité!

Add A Comment

Résoudre : *
20 × 26 =