4 conseils pour bien pitcher ton activité et tes offres

On entend souvent parler du pitch, ce concept d’expliquer son activité en quelques secondes. Cette phrase est essentielle pour ton activité, car elle va permettre à tes interlocuteurs de comprendre rapidement ce que tu fais et si tu peux les aider. Pourtant, pitcher son activité ou même ses offres à ses prospects peut relever du parcours du combattant quand on n’a pas l’habitude et qu’on manque de confiance.

Mais alors en pratique… ?

Typiquement, en séance découverte, une fois que ton prospect t’a exposé sa problématique, ses besoins et que vous avez échangé pendant un moment, c’est à toi : il va falloir parler de toi, de ton expertise et surtout introduire ton offre tout en rassurant ton prospect.

#1 Pitcher son activité : Attention au syndrome de l’expert

Tu ne peux pas utiliser ton jargon professionnel pour pitcher ton activité : ton pitch doit être compréhensible pour tous, on aime dire aussi qu’il doit être compris par un enfant de 5 ans.

Tu ne vas pas expliquer ton activité à des collègues, mais bien à des personnes qui ne sont pas expertes dans ton domaine.

Par exemple, mon pitch de présentation, quand on me demande en quoi consiste mon activité de business coach est le suivant : « j’accompagne les professionnels du bien être à développer leur activité en attirant les clients naturellement, tout en préservant leur énergie ».

#2 Pitcher ses offres: Mettre l’accent sur les bons leviers

Quand tu présentes tes offres, encore une fois, nul besoin d’entrer dans les détails : ce n’est pas ce que ton prospect veut. Il veut être rassurer, être sûr que tu peux l’aider d’aller de son point A à son point B.

A ce moment, il va falloir que tu crées une connexion entre vous. Tu vas donc te concentrer sur tes solutions à ses problèmes, l’objectif à atteindre, et surtout la transformation que ton offre va lui apporter. L’idée étant de lui montrer que tu es la bonne personne pour lui.

Tu veux booster ton business?!

Télécharge ton guide offert pour avoir la méthode pas à pas qui te permettra de développer ton activité!

#3 Montre toi telle que tu es

Tu n’as pas besoin de jouer un rôle pour te vendre. Bien sûr, il y a des « trames » pour mener à bien un échange, mais franchement, rien ne vaut le naturel. Montre l’Humaine : ton Pourquoi, tes valeurs, ce qui t’importe dans la relation avec tes clients : l’idée ici étant de montrer que tu incarnes ton offre.

Pour ma part, je raconte que j’ai été une professionnelle du bien être en galère, je vais montrer ma vulnérabilité, raconter mon parcours pour que mes clientes se reconnaissent afin de susciter l’envie de travailler avec moi.

Ton vécu peut résonner avec les problématiques de ton client idéal.

#4 Montrer les bénéfices de ton offre

Je vais te confier mon point de vue : on s’en fout du nombre de séances, de la durée… Ce qu’on veut savoir, c’est la promesse, ce qu’on va retirer de l’accompagnement : on veut savoir les bénéfices !

Par exemple, lorsque je pitche mon offre principale, je vais appuyer sur le fait qu’en travaillant avec moi, ma cliente aura une vision claire pour son activité, que je vais transmettre toutes mes connaissances pour attirer les clients naturellement, qu’elle ne manquera plus d’idées pour sa communication, que son état d’esprit va changer…

Après seulement, lorsque ton prospect te demande les aspects pratiques, tu peux lui donner ces informations.

Pour conclure, je dirais que pitcher son activité et ses offres, c’est déjà avoir confiance en ce que tu fais et ce que tu proposes. C’est également faire le choix de mots simples, compréhensibles de tous, n’oublie pas que tout le monde n’est pas dans le même domaine d’activité que toi. Aussi, il est important d’appuyer sur les bénéfices de tes offres, et enfin, de rester toi-même !

Si tu souhaites aller plus loin, et tout déchirer dans ton activité, je t’invite à réserver ton appel découverte pour en discuter !

Add A Comment

Résoudre : *
26 + 9 =